Chaos. Trouver un regard neuf.

Trouver un regard neuf, c’est vraiment un des objectifs de la sophrologie. En voici le cheminement…

Acquérir le goût de l’observation de son corps.

Laisser les jugements passer… le mental de côté.

Prendre comme une respiration l’habitude d‘évacuer le négatif, avec ses propres muscles. Savoir effacer ses tensions.

Apprendre à trouver-retrouver l’énergie au fond de soi, au fond de son corps, grâce à son souffle.

Apprendre comme une discipline à chercher la force, l’équilibre, la ressource en soi. (Autrement nommé ce mot usé, exsangue : trouver le « positif »).

Pratiquer des pauses d’intégration du moment que l’on vit, que l’on vient de vivre.

A nouveau le faire en évitant les jugements, les références, les analyses, toutes ces choses de notre mental, qui sont bien humaines et nécessaires à d’autres moments, mais pas là. Pas en séance de sophrologie avec moi.

Travailler la confiance, l’harmonie et l’espoir comme différentes énergies que l’on peut maîtriser, retrouver.

Ce qui découle de la pratique de la sophro, c’est que petit à petit on prend conscience qu’elle est bonne compagnonne d’un ego apaisé.

Bonne compagnonne aussi d’un ancrage certain, qui fait que la vie peut nous toucher, pas nous faire disparaître tant que l’on reste vivant.

Acquérir une façon nouvelle de regarder les choses, c’est aussi  être son meilleur ami, sa meilleure amie, prêt-e à se débarrasser des vieilles casseroles, des anciennes habitudes de voir. On ne change pas tout. On peut retrouver le regard que nous avions enfant, si telle est notre envie. Ou alors un regard tourné entièrement vers le présent à venir. Chaque jour.


Posts created 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut