Le confinement* vous stresse ?

Passage Brady. Paris. Confinement stress
Passage Brady. Paris X, veille du confinement.

Rester chez soi avec envie est une chose.
Lorsqu’on nous l’impose?

C’est beaucoup plus dur… Que le stress apparaisse n’est pas étonnant.

3 petits « trucs » de sophrologue

  1. Penser à programmer votre réveil pour le matin. Nous sommes des êtres ayant besoin de cycles qui rythment nos vies. Pour ne pas être trop vite déboussolé-e, gardez votre rythme. Radio réveil ou chants d’oiseaux, petits dej. ou douche en premier, peu importe mais gardez un rythme : le vôtre.
  2. Le matin encore : mettez-vous debout, si possible près d’une fenêtre. Les pieds écartés de la largeur de vos hanches, soufflez en rentrant le ventre. Inspirez en montant vos bras, mains croisées et paumes vers le ciel, tête légèrement en arrière. Retenez votre air et tendez tout votre corps comme si vous vouliez toucher le ciel ou repousser votre plafond. Pffff ! Vous soufflez quand vous en avez assez en laissant vos bras s’ouvrir en V, toujours paumes vers le ciel. Puis vous inspirez profondément… et vous soufflez lentement en redescendant touuuuuuuuuuut doucement les bras, mais les paumes vers le bas pour vous amuser à essayer de sentir la résistance de l’air… Relax et 2 ou 3 inspirations et expirations profondes en prenant le temps d’observer ce qui se passe en vous. Ce que vous ressentez, percevez. Sans jugement, sans a priori…
  3. Etirez-vous régulièrement mais en essayant d’y mettre de la douceur, de la gentillesse. Cela peut paraître étrange à beaucoup… Mais à votre avis qui est peut-être entrain de faire tout le travail en vous pour vous défendre contre le coronavirus ? Oui bien sûr, votre intelligence en suivant les instructions de confinement… Mais avez-vous pensé 1/4 de secondes à la lutte que mène votre système immunitaire ?

Si vous voulez d’autres pratiques plus approfondies et en rapport avec vous, appelez-moi au 06.18.50.85.57

Paris pendant le confinement. Se départir du stress avec la sophro
Square du Vert-Galant. Paris. Lâcher en soi le stress du confinement avec la sophro.

Trouvez le moyen facile de faire des exercices sans prise de tête parce qu’on travaille dans le corps pour évacuer le stress. (Vous remarquez le petit jeu de mots « tête/corps » ? Parce que c’est important aussi de retrouver le sourire dans cette situation…)

Avec votre téléphone et moi, sophrologue expérimentée et dédiée à ma séance avec vous, retrouvez le moyen de desserrer l’étau du stress.

Blaguer, ne pas se prendre au sérieux n’empêche en rien de retrouver et conserver un équilibre physique indispensable à notre état d’êtres humains… Cela n’empêche pas non plus d’être présents à nous-mêmes et à ceux qui en ont besoin. AU CONTRAIRE !

Appelez-moi et vous expérimenterez la non-prise de tête mais la prise en compte de votre corps. Ce stress, il se manifeste où dans votre corps ?

Avec nos exercices très corporels riches de 60 ans d’expérience sophrologique (j’ai été formée par le créateur de la sophrologie, le professeur Caycedo, mais je n’ai pas 120 ans non plus!), vous découvrirez les moyens de retrouver votre base, votre sérénité si vous en avez envie, votre paix si vous la cherchez..

Appelez-moi au 06.18.50.85.57 et vous verrez comme la sophrologie au téléphone est simple et efficace.

Répit : arrêt d’une chose pénible…
et gratitude pour ceux qui nous font rire..

* Selon le CNRTL, le terme « confinement » définit l’isolement d’un prisonnier, le fait d’être enfermé dans des limites étroites, ou encore le maintien d’un être vivant dans un espace restreint et clos… Et l’usage du terme remonte à 1481 ! Ce n’est pas un terme léger. Que confinement soit synonyme de stress n’est pas étonnant. C’est humain…

[CNRTL = ensemble de ressources linguistiques en ligne du CNRS]

Posts created 27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut