ENFANT : déroulement d’une séance de sophro-mobile

Je travaille par téléphone. Ma pratique de la sophrologie au téléphone pour les enfants est très ludique. Elle s’est jusqu’à présent adressée à des enfants de 5 à 10 ans. (de 11 à plus de 20... mes séances sont différentes, plus tournées vers l’adolescence).

La séance dure de 30 à 40 mn et coûte 35€.

Lors de la prise de rendez-vous, j’échange avec la maman ou le papa de l’enfant par téléphone ou mail. Et lors de la 1ère séance, je vérifie que mon ou ma jeune client-e sait pourquoi il va suivre une séance de sophrologie. Notre dialogue débute simplement.

Chaque séance suit le même rythme en 4 étapes : Court échange / 15mn pratique/ court échange / dessin après avoir raccroché.

Apprendre à voir autrement

Nous prenons quelques minutes pour échanger avant la pratique. On commence par vérifier que tout va bien dans le corps, pas de bobo qui fait mal ou dérange ? (on évite d’aller mettre de l’énergie, de l’attention dans la partie douloureuse ou qui dérange, s’il y en a).

Je demande comment s’est passée la journée, s’il y a eu des colères (pour les cas de colères), des bagarres, des angoisses selon le pourquoi de la pratique.

Je suis les principes de la méthode Faber-Mazlich pour échanger avec les enfants. Cousins des techniques de communication non violente, on cherche à décrire une situation objective, à évoquer son ressenti, ses besoins. Cela est très souvent libérateur de pression déjà. Là, je sens souvent que la confiance s’installe. Je prends très au sérieux leurs propos. Tout est à dimension d’enfant dans leur monde. Il est important de ramener cela à un facteur commun : c’est humain de ressentir ceci, cela dans telle ou telle situation. Mais souvent les enfants ne savent pas quels mots mettre sur leur ressenti... C’est là que la sophrologie est remarquable. Quand l’enfant pense en avoir dit assez, on commence la pratique.  L’enfant n’a pas besoin d’évoquer ce qui le touche ou lui pèse pour s’en alléger pendant la pratique.        

L’enfant devient héros de son conte avec des exercices de sophrologie.

15-20 mn de sophrologie sous forme de conte, d’histoire, de pratique avec des mouvements etc (plus d’explications sous ce lien). Chaque séance peut être différente. Mais je peux aussi retrouver des textes que l’enfant me réclame ! Il s’agit d’acquérir des outils qu’il pourra réutiliser dans son quotidien. Puis à la fin, pause d’intégration de ce qu’il vient de vivre pour en retenir ce qui a pu l’étonner, le toucher etc. Sans jugement. Si des jugements émergent, je corrige en douceur, très simplement. Cela permet de se détacher de schémas tout constuits qui ne sont pas forcément nous…  Et aller vers le sans jugement allège, libère.

Dans le métro en décembre. Sourires.

A nouveau quelques minutes où l’enfant me raconte ce qu’il a vécu, comment il l’a vécu. Souvent, les 1ères fois, il dit « Bien »… Puis il apprend à détailler, à remarquer plus de détails vécus. Cela me permet d’orienter la séance suivante et souvent de m’émerveiller sur les phénomènes apparus ou d’en rire ensemble… Lorsqu’une de mes petites clientes me dit « le dragon que j’avais vu, (elle adore les dragons) était tout petit et quand tu m’as dit de monter dessus, je me suis dit ah trop petit! Donc je l’ai fait grossir! » Je peux ainsi rebondir avec elle en lui expliquant que c’est top : elle a trouvé sa solution! Et que l’idée à retenir ici, est qu’elle peut faire de même dans la vie : observer et trouver sa solution…

Puis nous raccrochons, parfois en nous faisant de petites promesses, comme des objectifs pour la fois suivante. Parfois pas. Mais je demande toujours aux enfants de prendre quelques instants pour eux, pour dessiner quelque chose de la séance. Pas toute la séance forcément, mais ce qui leur a plu, les a amusés, touchés…  Ces dessins sont vraiment comme un carnet de leurs phénomènes, un début de leur dialogue entre leur corps et leur esprit que nous cherchons à établir de façon joyeuse, légère, jolie…                                                        


« Un enfant,
Ça écoute le merle
Qui dépose ses perles
Sur la portée du vent » J. Brel – Un enfant.

Posts created 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut